La perte d'un enfant n'est pas assez?

For the English version, click "EN" at top-right of the menu cliquez ici.


Très difficile ces temps-ci de trouver du répit pour écrire. Premièrement, une semaine avant la semaine de relâche (même si les écoles étaient encore ouvertes), nous avions décidé de garder les enfants à la maison. Les raisons de les garder étaient la hausse accrue de cas positifs Covid-19 à Ottawa, ainsi que notre peur des variants. C’est alors qu’encore une fois, depuis le 2 avril nous avons donc les enfants à temps plein à la maison! L’école à la maison ne fonctionne pas très bien pour Maxandre, et nous devrons donc peut-être revisiter des options d'un horaire alternatif.

En plus, le mois d’avril est le mois des fameux impôts. Je ne comprends pas pourquoi le gouvernement n’a pas reporté les dates comme l’an passé. Tant qu’au gouvernement du Québec, il accorde un délai d’un mois de plus eux pour produire leur déclaration. Mais, pour nous, pas de délai accordé par le fédéral. Pourtant, comme l’an passé, nous sommes encore en pandémie et avons donc de la difficulté à gérer les choses, et avons les enfants à la maison. L’an passé, ils nous ont accordé un délai mais pas cette année?

C’est malheureusement une déclaration d’impôt très compliquée cette année pour nous. Premièrement, nous avions dû vendre notre chalet suite à l’accident puisqu’elle s’est produite en route vers le chalet. En plus de l’accident, la vente du chalet a donc été un autre événement très difficile et stressant pour nous dans la dernière année.

Ceci est considérée comme une perte dite secondaire. L’accident de 2019 n’a pas seulement engendré la perte de notre beau Zackaël, mais il a engendré un effet de boule de neige avec plusieurs autres pertes secondaires. Je planifie parler plus en profondeur des pertes secondaires, mais pour l’instant voici une définition.

Les pertes secondaires sont ressenties après la première perte et peuvent avoir des répercussions sur plusieurs aspects de la vie d’une personne. Le deuil associé aux pertes secondaires est une réponse émotionnelle aux pertes subséquentes qui se produisent en raison d’un décès (première perte).

https://montreal.sehc.com/types-de-deuils/?lang=fr

La vente s’est déroulée en 2020 et doit donc figurer dans les impôts. Certains penseront que ça ne doit pas être trop compliqué car nous sommes, Carl et moi, deux comptables. Ben non, nous n’avons pas grands avantages car nous ne spécialisons aucunement dans le domaine de la fiscalité! Nous devons saisir et calculer toutes nos dépenses aussi. En plus de la vente du chalet, nous avions aussi des revenus de location (du chalet), tous nos ajustements aussi pour nos congés de notre travail, toutes nos dépenses médicales non remboursées etc. Et compiler tout cela, dans un temps de pandémie avec les enfants aux alentours!

Sur un autre sujet, grâce à la chasse aux vaccins de la part de Carl, nous avons été chanceux de trouver une pharmacie et avons donc reçu avec plaisir notre vaccin le mardi 20 avril. Nous avons sauté sur l’occasion aussitôt que nous avons su pour les 40 ans et plus. Merci Carl d’avoir contacté plus de 20 pharmacies! Ceci est un gros soulagement pour notre famille.

La pandémie a apporté de sérieuses répercussions sur notre famille déjà dévastée. C’est un sujet que j’aborderai à un moment donné. En effet, nous vivons dans l’angoisse pour plus de 17 mois, puisque pour nous, tout a commencé en novembre 2019 et non en mars 2020 comme pour la plupart. C’était ainsi une victoire le 20 avril! C’est un pas de plus vers la fin de cette pandémie, en nous rassurant nous et aussi Maxandre qui souffre beaucoup d’anxiété depuis l’accident, qui a été amplifiée par la pandémie.

Pour ma prochaine publication, je vous dévoilerai la magnifique toile de Vé Boisvert que j’ai reçue la semaine passée. Je viens de l’installer et je veux prendre de belles photos et écrire un texte avant d’y faire le dévoilement! Voici un petit clin d’œil!

Je joins également une photo de notre beau Maxandre devant l’autre toile que j’ai acheté. Si vous aviez manqué la publication à propos de l’autre toile, voici le lien.

Enfin, j’ai mis à jour ma publication sur les vidéos de Maxandre en y ajoutant sa dernière vidéo «Try Not to Laugh»! SVP la visionner ici!

C'est tout pour l'instant! Merci de partager vos réflexions dans les commentaires!

Si vous souhaitez recevoir ma prochaine publication, vous pouvez cliquer sur «S'abonner par courriel».

6 commentaires

  1. Personnellement, j’avais toujours fait mon rapport d’impôt moi-même jusqu’à ce que ça se complexifie trop et que je sois moi-même trop débordée pour le faire. Parfois, quand on est débordé par les événements, ça vaut la peine de payer quelqu’un pour nous aider avec ce genre de chose. Ça fait un poids en moins. Je le recommande! Je compte bien recommencer à le faire moi-même quand je serai plus disponible.
    Et pour le vaccin, je me suis littéralement “garochée” dessus! Il a fallu que j’aille à Kapuskasing mais j’avais tellement hâte de l’avoir pour pouvoir bouger un peu cet été! D’ailleurs, si je passe par Ottawa je vous fais signe sans faute!

  2. Dear Brigitte,

    My name is Ramia, and I went high school with Carl. Although high school can be cliquey and awkward, especially for someone like me who was more of an introvert, I always knew Carl to be kind and always smiling. I’m not sure how I first heard of the tragic accident that your family endured, I just remember being shaken to the core. Last night, for whatever reason, your family came to mind, and I was determined to find out more, and I ended up finding your blog. Two hours later, I found myself in utter tears with my heart aching for your family. You see, I too have lost a child. It is an unbearable, heart shattering grief, leaving us with a deep longing to be re-united with our child, to hug them, kiss them and do all the things. Our first-born daughter, Lucia, left us after 5 months of life, with a diagnosis of Trisomy 18 that she had from birth. I have been blessed with 3 more children since Lucia (each of them carrying her name in one way or another in their names) and we continue to talk about her and honor her in the many ways you mentioned in your blog (wearing her color, memorials, trees, and much more)! It’s amazing how similar our mama hearts can be….we want the world to know our children, to honor them as the precious gifts they are. I admire your strength and courage (though you probably don’t feel it sometimes). How brave you are to step forward to address such a painful issue. Our grief will always be there in some form or another. Someone once told me it’s like a rock in your pocket. In the beginning, the weight of that rock is heavy and always felt. Then, with time, you forget that the rock is there, but at any point, you can reach into your pocket and pull out that rock and feel its heaviness again. Having lost Lucia almost 11 years ago, I can attest that this is true. I go about my days, sometimes not even thinking about her (if I’m going to be completely honest), but every now and then, something will hit my soul and then I have a good cry. Your family will be in my prayers for continued healing and strength. Sending you a heartfelt virtual hug.

    1. Dear Ramia,
      Thank you so much for reaching out and sharing your story. No one should have to go through child loss, and I’m so sorry that you also lost your little one. I feel blessed that you found my blog, thank you for being part of it as well. Feel free to speak about your grief and Lucia anytime here. I love your rock in the pocket analogy. Thank you so much for your kind words as well, I really appreciate it.
      ps. I told Carl about your comment and he said you were really kind.
      Take care

  3. Avril n’est malheureusement pas le mois le plus rose! Heureusement que le soleil du printemps est à nos portes. Je vous envoie une dose de lumière et d’amour à toi et à toute la famille. Wow, J’aime beaucoup la photo de Maxandre. Il est super bien photographié devant la toile.

    Véro

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *